Focus

Pour mieux comprendre

Données 2017-2018

Les données présentées dans ce chapitre proviennent de la plateforme Power Statistics de l’ENTSO-E. Elles portent sur la période de Juillet 2017 à Juin 2018 et sont comparées à la période des 12 mois précédents (Juillet 2016 à Juin 2017).

Consommation stable en Europe


La consommation brute globale des pays de l’ENTSO-E est stable par rapport aux douze mois précédents et s’établit à 3 331 TWh (-0,1%). De fortes disparités sont observées entre les pays : si la consommation des pays d’Europe de l’Est continue de progresser, certains pays comme la France ou les Pays-Bas voient leur consommation se stabiliser, voire baisser pour la Grande-Bretagne. A noter, une consommation plus importante dans les pays baltes et nordiques sur la période avec un hiver plus froid que les années précédentes.

Les données sont calculées sur la période de juillet 2017 à juin 2018 par rapport aux 12 mois précédents


Focus

Pour mieux comprendre

L'Allemagne et la France sont les pays les plus exportateurs


Sur la période 2017-2018, l’Allemagne demeure le pays le plus exportateur (+52,2 TWh), suivie de près par la France (+51,7 TWh) dont la disponibilité du parc nucléaire a été bien meilleure que lors de l’hiver précédent. A l’opposé, l’Italie reste le pays européen le plus importateur (-43,3 TWh), toujours suivie par la Finlande (-20 TWh) et la Grande-Bretagne (-18,9 TWh).

Les données sont calculées sur la période de juillet 2017 à juin 2018 par rapport aux 12 mois précédents


Focus

Pour mieux comprendre

Stabilité de la production européenne


La production européenne s’établit à 3 371 TWh sur la période 2017-2018, un niveau stable par rapport à la période précédente comme la consommation. La France (+18 TWh) et, dans une moindre mesure, la Suisse et la Suède (respectivement +7 TWh et +6 TWh) ont sensiblement accru leur volume de production sur cette période. Cinq pays représentent près de 60% de la production totale d’électricité des pays de l’ENTSO-E : l’Allemagne (18%), la France (16%), la Grande-Bretagne (9%), l’Italie (8%) et l’Espagne (8%).

Les données sont calculées sur la période de juillet 2017 à juin 2018 par rapport aux 12 mois précédents


Focus

Pour mieux comprendre