Evolution des mécanismes d’échanges transfrontaliers

RTE accompagne l’évolution des mécanismes d’échanges transfrontaliers


Depuis sa création, RTE met en place, en concertation avec les acteurs de marché et en cohérence avec les principes fixés par les codes de réseau européens, les mécanismes qui permettent l’ouverture du marché français de l’électricité et son intégration en Europe :

 

  • Suite à l’entrée en vigueur du règlement européen sur l’allocation des capacités et la gestion de la congestion (CACM), plusieurs bourses (EPEX Spot, qui opère historiquement en France, et Nord Pool) sont en concurrence en France. Ces opérateurs appelés NEMO (Nominated Electricity Market Operator) sont désignés dans chaque pays par les régulateurs. Cette concurrence a déjà été mise en place dans le cadre du couplage infrajournalier avec le démarrage de la plateforme XBID en juin 2018, et sera étendue en 2019 au couplage J-1.
  •  

  • Des processus de calcul coordonné conformes aux objectifs du règlement CACM vont être mis en place pour l’échéance infrajournalière sur la frontière France-Italie et pour l’échéance journalière sur la frontière France-Espagne en 2019.
  •  

  • Suite à l’entrée en vigueur du règlement européen sur l’allocation des capacités aux échéances long terme (FCA), un processus de calcul de capacité coordonné sera mis en place pour l’échéance long-terme sur la frontière France-Espagne en 2019.
  •  

  • Afin d’intégrer les évolutions induites par le règlement européen Electricity Balancing (EB), le projet TERRE (Trans European Replacement Reserve Exchange) mettra en œuvre une plateforme d’échange d’énergie d’équilibrage disponible en moins de 30 minutes commune à plusieurs pays européens.

Focus

Pour mieux comprendre