Peu d’évolution dans la répartition sectorielle de la consommation


La répartition sectorielle de la consommation est similaire à celle de l’année 2017. A noter pour la grande industrie une légère baisse de la consommation suite à des mouvements sociaux importants pour le transport ferroviaire et à un incident survenu sur le site d’un client industriel du secteur de la métallurgie.

Le secteur le plus consommateur reste le résidentiel avec près de 35,7% de la consommation finale d’électricité, suivi par le secteur des entreprises (26,6%), de la grande industrie (16,9%), des PME/PMI (11%) et enfin le secteur des professionnels qui représente 9,9% du volume total.

Focus

Pour mieux comprendre

Qui sont les clients de RTE ?

RTE agit pour le bénéfice de la collectivité et de ses clients – les producteurs et les distributeurs d’électricité, les industriels et les négociants, en proposant des solutions qui participent à la maîtrise des coûts du système électrique et qui préservent ainsi l’activité économique.

Gestionnaire du réseau de transport d’électricité, RTE est au cœur du système électrique et a la charge de l’équilibre entre la production et la consommation d’électricité. 24 h/24 et 7 j/7, RTE joue un rôle clé pour aiguiller les flux d’électricité et optimiser le fonctionnement du système électrique pour ses clients et la collectivité. RTE achemine l’électricité en tout point du territoire, depuis ses lieux de production jusqu’aux sites industriels qui sont directement raccordés à son réseau et jusqu’aux réseaux de distribution qui font le lien avec les consommateurs finaux.

En savoir plus sur nos clients

Stabilité de la consommation, sur les réseaux de distribution, des PME/PMI, professionnels, entreprises et particuliers


Par rapport à l’année passée, la consommation, pertes des réseaux de distribution incluses avec correction des variations saisonnières, des PME/PMI, des professionnels, des entreprises et des particuliers, raccordés aux  réseaux de distribution est stable.

L’application des directives et réglementations sur l‘efficacité énergétique des équipements contribue à la tendance observée. A ces effets s’ajoute le ralentissement de la croissance du parc de nouveaux bâtiments chauffés à l’électricité, lié à la réglementation thermique 2012.

Focus

Pour mieux comprendre

Légère baisse de l'activité de la grande industrie


La consommation de la grande industrie* directement raccordée au réseau public de transport s’élève à 66,2 TWh. Ce volume est en baisse de 1,8% par rapport à 2017, ce qui s’explique principalement par des mouvements sociaux importants dans le transport ferroviaire et par un incident survenu sur le site d’un client industriel du secteur de la métallurgie.

* autoconsommation incluse, hors pertes, et hors secteur énergie

Focus

Pour mieux comprendre

Focus

Pour mieux comprendre